Économie stéphanoise et confinement?

L’étude Legalstart

Legalstart a réalisé un état des lieux de l’impact de la COVID-19 sur l’activité économique des 50 plus grandes villes de France. Quelles sont les villes et les secteurs d’activité les plus touchés par la crise sanitaire en 2020 ?

Lorsque l’on compare le nombre de créations et de fermetures d’entreprises de Janvier à Octobre 2020 par rapport à la même période en 2019, on observe une diminution de 8% du nombre de créations d’entreprises.

Toutefois, cette baisse du nombre de créations d’entreprises est en partie contrebalancée par une baisse du nombre de fermetures d’entreprises de 12%. Cela signifie que la balance (créations – fermetures d’entreprises) en 2020 est meilleure qu’en 2019. En cause : une attitude attentiste, permise par la perfusion de l’Etat.

Ainsi, on observe que certaines villes conservent une bonne dynamique en enregistrant un pourcentage de créations d’entreprises plus élevé que celui des fermetures par rapport à la même période en 2019, couplé à une baisse du nombre de fermeture. Ce n’est malheureusement pas le cas de Saint-Etienne qui enregistre une augmentation du nombre de fermetures d’entreprises combinée à une diminution du nombre de créations d’entreprises par rapport à l’année précédente (-10% de créations, +12% de fermetures). Néanmoins restons optimistes car le solde entre le nombre d’immatriculation (360) et le nombre de radiation (337) reste positif (+23)!

Les secteurs d’activités les plus impactés

Globalement, et sans surprise, ce sont les secteurs de la restauration rapide et traditionnelle nécessitant l’accueil d’une clientèle, qui ont été le plus impactés par le confinement printanier. Toutefois la plupart des restaurants se sont mobilisés afin de continuer leur activité pendant et dès la fin du confinement en mettant en place des services de livraison à domicile via des acteurs tels que Deliveroo ou Uber Eat.

Autre grand secteur impacté par cette crise, les travaux de maçonnerie et gros œuvre de bâtiment, ainsi que la location de terrains et d’autres biens immobiliers. Le confinement total ayant laissé peu de temps aux entreprises de s’organiser, de nombreux chantiers et ventes immobilières ont été interrompus, causant là encore du tort à certaines de ces entreprises spécialisées.

À l’inverse, d’autres secteurs ont tout de même tiré leur épingle du jeu, puisque le conseil pour les affaires et autres conseils de gestion ainsi que la restauration rapide ont connu une augmentation du nombre d’immatriculations en 2020.

Mais que fait la ville pour nos commerçants?

La ville de Saint-Etienne a créé une plateforme de e-commerce “Mon shopping à Saint-Etienne”.

C’est effectif depuisle 20/11/2020 avec une centaine de commerçants stéphanois déjà inscrits à l’ouverture. Une offre unique qui s’enrichira au cours des semaines prochaines

  • La plateforme, accessible à l’adresse ICI, permet d’ores et déjà de faire ses achats dans toutes les catégories : alimentation, mode et bijoux, sports et loisirs, santé, bricolage et jardinage, immobilier, restauration, beauté et bien-être, culture et loisirs, maison & déco, services, associations, avec livraison en Click & collect, voire, pour certains commerces, livraison directe à domicile. 
  • Les chèques cadeaux Sainté Shopping, ces chèques peuvent être dépensés dans tous les commerces stéphanois adhérent à l’association et ils sont nombreux rassurez vous. pour commander c’est ICI. Le plafond 2020 des chèques cadeaux est de 171€ par événement ACOSS, par an et par salarié. Sainté Shopping va plus loin en proposant une prise en charge à hauteur de 20% avec le code promo NOEL20.
    Vous pouvez vous renseigner auprès de l’association de commerçants Sainté-Shopping en appelant au 09 50 46 25 85 ou par mail à sainteshopping@gmail.com