Le Steel va bientôt ouvrir, quelle est la position des banques?

Le Steel a vu son inauguration repoussée. Sans entrer dans la polémique de savoir si c’est un bien pour l’économie stéphanoise ou si cela va engendrer des fermetures de certains commerces en centre ville, ce qui m’intéresse est la position des banques sur le sujet.

Force est de constater que les commerces qui ouvriront prochainement font partis de grandes enseignes (Décathlon,H&M,Kiabi, Boulanger, Leroy Merlin…), il y a actuellement peu d’indépendants (à par mon amie Garance qui va ouvrir un escape game).

Nous le savons, le financement en franchise est normalement plus aisé pour les banques car elles peuvent s’appuyer sur les chiffres du réseau. Mais les futurs preneurs font face à des difficultés pour obtenir leur financement et ce même en franchise pourquoi?

  • Les banques ont un manque de visibilité quant au remplissage du Steel, les annonces sont rares et il peu y avoir des rétropédalages.
  • L’exemple de Confluence sur le même modèle ne pousse pas à l’optimisme.
  • Les Loyers représentent un pourcentage trop important du chiffre d’affaire (nous voyons d’ailleurs une baisse de ces derniers par rapport au départ, suppression également du droit d’entrée)
  • des investissements qui peuvent se montrer rapidement importants

La position des banques qu’il en ressort est qu’un dirigeant qui s’installerait pour la première fois au Steel a peu de chance d’obtenir son financement à moins de montrer des ressources financières importantes (permettant ainsi d’absorber un démarrage plus lent que prévu).

Les banques semblent souhaiter des professionnels ayant déjà 2 ou 3 magasins et ayant les reins solides….